septembre 20, 2021
restrictions instagram

Restrictions et limites sur Instagram : Je vous dis tout !

Afin de rendre son réseau plus fluide et plus agréable, Instagram impose des règles, avec des limites et des restrictions. Le but est, entre autres, d’éviter les spams ou les commentaires interminables, pour conserver une plateforme où les internautes ne perdent pas de temps et peuvent consommer beaucoup de contenus dans un temps limité.

Instagram est un réseau social qui fonctionne grâce à sa vitesse et ses contenus rapides à assimiler, contrairement à Youtube ou Facebook qui permettent plus de profondeur, mais qui ne sont pas idéals pour passer d’un influenceur à un autre en quelques secondes ou minutes.

Voici donc toutes les limites et restrictions imposées par Instagram, qu’il peut être important de connaitre afin de mieux maitriser ce réseau social toujours plus populaire.

Limites des publications

Vous n’êtes pas limité en nombre de publications chaque jour. Vous pouvez donc poster autant que vous voulez. Cependant, lorsqu’on se veut influenceur, il faut savoir se fixer quelques limites et 2 publications par jour sont très largement suffisantes, on peut même se contenter d’une seule pour éviter de réduire sa visibilité.

En revanche, il y a des limites sur vos publications :

  • Taguer 20 personnes au maximum sur une photo.
  • Mentionner 5 comptes en description.
  • 30 hashtags maximum.
  • Il y a une limite de 2200 caractères dans vos descriptions.
  • Les vidéos ne peuvent pas dépasser 60 secondes dans le flux.
  • Publier plusieurs photos similaires sur différents comptes peut être considéré comme du spam et les différents comptes peuvent être bloqués temporairement.
  • Il est interdit de publier des renseignements officiels ou confidentiels, comme des pièces d’identité, des numéros de téléphone, des emails qui ne vous appartiennent pas.

Le nombre d’abonnements et d’abonnés

instagram tout savoir

Il n’y a aucune limite sur le nombre d’abonnés. Le but du jeu en temps qu’influenceur c’est évidemment de faire augmenter ce chiffre rapidement et qu’il soit aussi gros que possible.

En revanche, vous ne pouvez pas avoir plus de 7500 abonnements différents. C’est un moyen d’éviter le « un follow contre un follow », avec des comptes qui n’ont finalement que des abonnés factices, qui vous suivent juste pour avoir un abonnement en retour.

Il n’est pas non plus possible de s’abonner ou de se désabonner de plus de 150 comptes par jour, et vous ne pouvez pas vous désabonner de plus de 30 comptes par heure.

Les limites des likes

Pour éviter les robots qui like sans arrêt les mêmes comptes, Instagram limite le nombre de « likes » (le petit cœur rouge) à 40 par heure et à 200 likes par jour. Un utilisateur lambda ne s’en rend généralement pas compte, puisqu’il like uniquement les photos ou vidéos qui lui plaisent vraiment. Ceux qui likent tout ce qu’ils voient (souvent en espérant des likes en retour), ont déjà atteint très souvent ces limites.

Lorsqu’on enfreint cette règle, Instagram bloque la fonction « like » pendant quelques heures les premières fois, puis pendant quelques jours si vous continuez à liker frénétiquement.

Pas trop de commentaires !

instagram tout savoir

Comme pour une description de publication, vous ne pouvez pas dépasser les 2200 caractères pour laisser un commentaire sur Instagram.

Vous pouvez poster environ 20 commentaires par heure, avec un intervalle de temps de 350 à 400 secondes entre chaque com. C’est évidemment pour éviter les robots, un utilisateur lambda ne poste généralement pas plus de 5 à 10 commentaires en une heure.

Bien sûr, les commentaires identiques sur différents comptes sont considérés comme des spams. Instagram va finir par repérer le manège et la fonction de commentaires sera bloquée pendant plusieurs heures ou plusieurs jours.

On note aussi que les influenceurs peuvent fixer des limites sur leurs pages, en interdisant les commentaires contenant certains mots ou émojis.

Les hashtags limités et même interdits !

Comme expliqué plus haut, vous ne pouvez pas ajouter plus de 30 hashtags par publication. Dans le cas contraire, la photo ou la vidéo n’est tout simplement pas publiée. Quoi qu’il en soit, on sait que pour être efficace, il est préférable de correctement sélectionner ses hashtags et de ne pas en abuser. Pour gagner en visibilité, on mise toujours sur la qualité et pas sur la quantité.

Il existe également des hashtags qui sont tout simplement interdits. C’est une liste qui évolue sans arrêt, certains hashtags sont bannis pour toujours, d’autres pour quelques jours. Ce sont généralement des mots qui auront des connotations racistes, homophobes, xénophobes, antisémites, ou bien à caractère sexuel. Quelques marques ou noms de produits qui ont fait trop de pubs peuvent aussi être limités quelques temps.

Pour savoir si un hashtag est toujours valide ou pas, il suffit de le taper dans la barre de recherche. S’il est là, c’est qu’il est bon, si la mention « aucun marqueur trouvé » apparait, c’est que l’hashtag est interdit.

Ça ne vous empêche pas de l’utiliser, mais la visibilité de votre publication sera très limitée. Si vous utilisez régulièrement des hashtags interdits, alors votre compte sera victime d’un « shadowbanning ». En gros, vous ne serez pas au courant, mais votre compte n’apparaitra plus dans le moteur de recherche Insta, et vos publications ne seront plus présente sur le fil de vos abonnés, ni dans les hashtags.

Les Stories

restrictions instagram

Les vidéos de vos Stories ne peuvent pas dépasser les 15 secondes. Ici, le nombre d’hashtags est limité à 5 maximums, pour chaque séquences de story. Pour plus de visibilité, je conseille de ne pas mettre plus d’un ou deux hashtags grand maximum.

Vous pouvez réaliser autant de stories que vous souhaitez chaque jour ou chaque heure. Cependant, toujours dans le but de rester visible, il est préférable de ne pas dépasser les 5 à 6 stories chaque jour.

À partir de 10 000 abonnés, un influenceur avec un compte certifié peut ajouter un lien URL dans chacune de ses stories. Il faut pour cela utiliser la fonction « Swipe Up ».

L’IGTV

Si les stories sont trop courtes pour vous, alors vous pouvez utiliser la plateforme d’hébergement vidéo IGTV intégrée à Instagram. Ici, vous ajoutez des vidéos d’un minimum de 15 secondes, et jusqu’à 15 minutes depuis un smartphone et 60 minutes depuis un ordinateur. Avec un maximum de 3,6 Go en fichier MP4 ou en montage photo JPG.

Ici aussi, comme sur une publication, vous avez droit à 5 mentions, 30 hashtags, et 2200 caractères dans la description de votre vidéo. Il y a également la possibilité d’ajouter un URL par vidéo.

Les Reels

On retrouve les mêmes limitations sur les Reels que sur les vidéos classiques. Vous pouvez faire une vidéo de 15 secondes, ajouter jusqu’à 30 hashtags, avec un maximum de 2200 caractères en légende. Tout comme les stories, il faut 10 000 abonnés minimum pour pouvoir laisser un URL sur ses Reels.

Les messages

Vous pouvez envoyer autant de messages que vous voulez à vos contacts. Il n’y a pas de limites, il faut simplement respecter les 500 caractères par message.

En revanche, au-delà de 30 messages par jours à de nouveaux contacts, Instagram peut considérer que vous spammez et la plateforme peut bloquer votre compte temporairement. Vous subirez le même blocage si vous envoyez plusieurs fois le même messages (copier-coller) à plusieurs comptes Instagram.

L’ancienneté et l’utilisation

restrictions instagram

Au-delà des restrictions et des limites classiques d’Instagram, il faut savoir que l’algorithme étudie vos habitudes et vous octroie plus largesse au bout d’un certain temps d’utilisation. Voici ce qu’il faut savoir :

  • L’ancienneté : Plus votre compte est âgé, et que l’utilisation est normale depuis toujours, plus Instagram vous fait confiance. Vous n’aurez pas de problème de visibilité à cause d’un hashtag interdit par exemple.
  • Le nombre d’abonnés : Si vous avez un grand nombre d’abonnés, alors la confiance d’Instagram est meilleure.
  • Votre engagement : Si vous likez beaucoup, que vous êtes un gros commentateur, alors Instagram ne sera pas étonné si vous dépassez la limite de commentaires et vous aurez une marge de manœuvre plus grande.
  • L’activité du compte : Si vous publiez régulièrement, Instagram vous accorde progressivement de plus en plus de confiance.

À l’inverse, l’algorithme se concentre sur les nouveaux comptes, dont il analyse le comportement avec plus de précision. Par exemple, il n’apprécie pas particulièrement un nouveau compte, de moins de 20 jours, qui est très actifs, fait des actions (like et commente) toutes les 20 secondes. D’ailleurs, les premières semaines, vous ne pourrez pas faire plus de 50 actions dans une journée.

Les obligations et les motifs de blocage ou de bannissement

Vous devez bien sûr respecter d’abord les règles de la communauté Instagram et les conditions d’utilisation du réseau social. Il faut tout d’abord savoir que vous devez avoir au minimum 13 ans pour ouvrir un compte Insta.

Vous êtes également limité dans vos publications. Il est interdit de publier des photos de nudité ou à caractère pornographique, ni de contenu discriminatoire, illicite, haineux ou frauduleux. Si un de votre contenu ne respecte pas les conditions d’utilisation et qu’il est signalé, alors la publication est supprimée automatiquement. Au bout de quelques récidives, votre compte sera suspendu temporairement ou parfois directement banni.

Enfin, voici tout ce qu’il ne faut pas faire sur Instagram pour ne pas être bloqué ou éjecté de la plateforme :

  • Spammer les hashtags : En copiant à chaque fois la même série d’hashtag, vous commencez par perdre en visibilité et Instagram peut conclure que votre compte fonctionne de manière automatique. Il risque alors de vous bloquer. Il faut varier les hashtags régulièrement pour gagner en visibilité.
  • Spammer les commentaires : Si vous postez un peu partout des commentaires, qu’ils soient automatisés ou non, surtout pour vous faire de la pub, alors Instagram finira par vous détecter et vous serez bloqué rapidement.
  • Spammer les likes : Tout comme les commentaires, si vous mettez des likes partout dans le but d’en recevoir en retour, surtout s’ils sont cliqués en masse sur une courte période, alors Insta va d’abord bloquer la fonction « like » et vous serez banni au bout de quelques blocages.

Mathieu

Community Manager depuis 2016, je travail souvent avec les influenceurs sur des campagnes ciblés et j'aide ma copine (qui est Youtubeuse) à faire monter son e-réputation. Mes ami(e)s me demandaient souvent des conseils. À force de me répéter, j'ai ouvert un site ... mais maintenant je peux plus faire le beau en soirée par contre :)

Voir tous les articles de Mathieu →

0 réflexion sur « Restrictions et limites sur Instagram : Je vous dis tout ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *